Pourquoi un chien de race ?

- chien pour la compagnie/chien d'exposition

Faire naître une portée
le toilettage - suite  les coupes

POURQUOI UN CHIEN DE RACE ?

Un chien de race est défini par des critères précis, de taille, de tempérament, d’aptitudes. Les caractéristiques propres à chaque race sont définies dans un standard " élaboré par le pays d’origine du chien (c'est Madagascar la France pour le Coton de Tuléar, car n'est plus actuellement organisé pour le faire).

Les " PAPIERS "

Ce terme ne correspond à rien de précis, il n’a rien d’officiel. Un chiot vendu par un éleveur possède un carnet de santé, une carte de tatouage et un certificat de naissance ou un L.O.F. en cours, le dossier d’inscription de la portée à la Société Centrale Canine en fait foi.

LOF OU NON LOF ?

Le Livre des Origines Françaises (L.O.F.) est tenu par la Société Centrale Canine (S.C.C.) . Tous les chiens de race y sont inscrits, dès leur naissance. Le coût de l’inscription est de 10 € pour le dossier de la portée + 21 € par L.O.F. individuel

Quand un prétendu " chien de race "  n’est pas inscrit au LOF, il y a lieu de se poser des questions quant à la réalité de l’appellation, d’autant que depuis janvier 1999, la loi interdit l’utilisation du terme pour tout chien non LOF, les vendeurs doivent annoncer " genre …. ".


CONFIRMATION et PEDIGREE

Pour avoir un pedigree le chien LOF doit être confirmé. La confirmation est un examen fait par un spécialiste " confirmateur " reconnu par la S.C.C. ou un juge de la race, elle se fait sur un chien adulte de 12 mois révolus. Tout chien confirmé a le droit d'engendrer un chiot LOF pourvu que l'autre parent ait aussi un pedigree.

 

Seuls les chiens ayant leur pedigree peuvent engendrer les chiens LOF.

POURQUOI ?

Si votre chiot n’évolue pas comme ses parents, qu’il a un "défaut " de mâchoire, ou de couleur, ou de gabarit, ou qu’un testicule n’est pas à sa place, sa descendance reproduira ses propres défauts. De génération en génération la race dérivera vers un type qui n’aura plus rien à voir avec le standard.

Lorsqu’un défaut important est visible sur un chiot de 2-3 mois l’éleveur le mentionne.. Il faut toutefois considérer qu’il y a des critères de non confirmation qui n’apparaissent qu’après 6 mois voire beaucoup plus tard , exemples :

L'appellation "chien pour la compagnie" se différencie des appellations "chien pour exposition" ou "chien pour reproduction". Les deux derniers termes sont réservés aux professionnels et en général pour des chiens plus âgés.

CHIEN D’EXPOSITION

Un éleveur qui connaît bien son cheptel peut sélectionner un chiot qui " sort du lot ", il convient toutefois d’attendre que le chiot ait 6 mois voire 8 mois pour déterminer son avenir possible en exposition. Quels points vont être déterminants ?

- d'abord son tempérament +

  1. vers 3/5 mois : son port de queue
  2. vers 5/7 mois : sa deuxième dentition
  3. vers 8 mois, son aisance à se présenter en laisse en public, sa démarche qui dépend beaucoup de sa construction et plus précisement de ses aplombs,

Si l’éleveur s’aperçoit que le chiot a mal évolué, il devra céder le chien à un prix moindre, si à l’inverse le chien a les qualités espérées il prendra de la valeur.

Un particulier peut très bien, sans en avoir forcément conscience, posséder un chien digne d’exposition et gagner haut la main de par le tempérament de son chien. En effet, le chien élevé en "nombril du monde" au sein de la cellule familiale se conduit en petit macho ce qui lui donne de l'allure et une suprématie sur le chien élevé en élevage où la loi du groupe le rend plus soumis.

A contrario, l'éleveur a l'expérience de la présentation et sait le mettre en valeur ne fût-ce que par la fourrure.

Retourner à la page d'accueil des Cotons

© Copyright Cartoonland - éleveur de Cotons de Tuléar depuis 1988